Menu

Menu

Panier

Tradescantia zebrina pot 3.5 pouces

7.95 $

10 en stock

Catégorie :

Description

Misère (Tradescantia zebrina), pour débuter avec les plantes d’intérieur
La Misère (Tradescantia zebrina syn. Zebrina pendula) est une plante vivace rampante qui pousse dans les forêts, taillis et terres cultivées du sud du Mexique et qui a besoin de 10°C minimum pour vivre, ce qui explique que, sous nos latitudes, elle soit cultivée comme plante d’intérieur au port retombant appréciée pour sa culture facile, sans entretien et sa résistance à tout : sécheresse, chaleur, humidité, exposition…

Les tiges retombantes et cassantes portent des feuilles persistantes, de 6 à 10cm de long, ovales, oblongues, charnues, légèrement velues, rayées de vert et d’argent sur le dessus et pourpres au revers, offrant ainsi un bel effet coloré surtout si la plante est en suspension. Les feuilles prennent diverses teintes, selon les espèces, avec des versions rayées ou panachées intégrant du jaune, du bronze, du rose et du crème parfois.

En toutes saisons, on peut observer de minuscules fleurs, sans grand intérêt, de couleur blanche en générale, mais qui prennent quelquefois une teinte rose pourpré.

Le bouturage des misères s’apparente à un jeu d’enfant, ce qui explique que la plante soit idéale pour commencer la culture des plantes d’intérieur ou pour initier les enfants au jardinage ! En outre, sa croissance est rapide, de l’ordre de 25cm par an.

La misère tire son nom botanique Tradescantia du botaniste britannique et jardinier notoire du roi Charles 1er d’Angleterre, John Tradescant le jeune, qui rapporta la plante de ses expéditions en Amérique. Son nom commun de Misère vient des tiges qui peuvent finir par pendre tristement avec le temps.

  • Famille : Commélinacées
  • Type : plante d’intérieur
  • Origine : Amérique du Sud
  • Couleur : feuilles colorées de vert, d’argent et de pourpre
  • Semis : non
  • Bouture : oui
  • Floraison : toute l’année
  • Hauteur : 30 à 60 cm

Sol et exposition idéals pour planter une misère en pot

La Misère apprécie un sol léger avec un mélange de 3/4 de bon terreau et de 1/4 de sable. Une exposition offrant une bonne lumière sans soleil direct en été est recommandée, car la lumière conditionne la belle coloration du feuillage. Mais la misère s’adapte à peu près partout à condition que la température ne descende pas sous les 12 à 13°C en hiver et idéalement, il ne faudrait pas qu’elle soit contrainte de supporter plus de 22°C en été.

Date de bouturage et de rempotage de la misère

La multiplication par bouturage des tiges peut s’effectuer en toute saison, mais mieux vaut s’y prendre en période de végétation : coupez des tiges de 10cm environ que vous mettrez dans un verre d’eau où elles développeront des racines en quelques jours ; il est possible de les placer dans un terreau léger maintenu humide.

Après quelques années, la misère devient moins jolie : renouvelez la par bouture.

Le rempotage peut également se faire lorsque la plante est trop à l’étroit ou tous les 2 ans, de préférence au printemps.

Conseil d’entretien et de culture de la misère

Des arrosages réguliers pendant l’été sont nécessaires mais en hiver, il faudra les espacer en laissant la terre sécher entre deux arrosages : attention, l’excès d’eau peut entrainer la pourriture des tiges.

La taille des tiges au printemps permet de conserver un port compact, d’étoffer la plante pour lui redonner forme et faire apparaître de nouvelles pousses.

Maladies, nuisibles et parasites du Tradescantia

La misère n’a pas d’ennemis recensés. Si elle connait des soucis, c’est du à votre façon de vous en occuper : trop d’eau (pourriture des tiges), pas assez d’arrosage (brunissement des feuilles), manque de lumière (tiges qui s’allongent fébrilement), excès d’engrais et manque de clarté (feuilles vertes).

Informations complémentaires

Poids3 lbs
Dimensions6 × 6 × 8 in